Entrées par Gilles

RIEIII et ses effets en 2018

Sachant que les communes doivent avoir fait voter le 27 octobre 2018 leurs arrêtés d’imposition, cela fait 3 semaines que j’interpelle les politiques pour savoir ce qui se passe.

OUI à la LPPPL

Les opposants à la LPPPL utilisent une artillerie lourde et des moyens financiers importants pour capter les voix des citoyens vaudois. Les arguments sont accrocheurs, faisant planer un spectre de la misère pour tous.

Ne soyons pas dupes et prenons le temps de considérer 2 points simples à comprendre et à lire dans le texte de loi.

Fin de mandat à l’UCV

En date du 15 septembre 2016, la présidente de l’UCV et les élus du district de Nyon ont pris connaissance de mon retrait du comité de l’Union des Communes Vaudoises. Les statuts doivent être respectés. Aucune dérogation ne doit être demandée. Il y a assez d’élus pour porter le district dans les discussions cantonales.

La Région mais à quel prix !

Suite aux différents articles de presse des dernières semaines, il a été abordé le problème du PIR (Plan d’Investissement Régional). A plusieurs reprises, il est fait mention de la commune de Bassins et de son porte-parole. Permettez-moi de soulever 9 points, auxquels personne ne daigne répondre.

Tentons de comprendre la péréquation vaudoise

Il est important d’admettre le principe que le Canton reporte sur les Communes des charges financières liées à des tâches définies de manière précise ou discutable. Le but n’est pas de juger le bien-fondé de cette répartition mais d’expliquer le mécanisme retenu par la péréquation 2011.

Remerciements aux Citoyennes et Citoyens de Bassins

Permettez-moi de vous remercier pour ce fantastisque résultat à l’élection du 13 mars 2011. C’est un signe fort que vous me donnez. Le taux de participation de 50% est un élément supplémentaire à juger de la confiance que vous m’accordez. Un grand bravo à mes colistiers et aux conseillers communaux est à formuler.

Elections municipales 2011

En cette période électorale communale, plusieurs personnes se sont approchées en me demandant :
qu’est-ce qui motive encore votre engagement en politique? C’est le seul échelon politique qui permet d’avoir une idée, de convaincre la majorité de la population du bien-fondé de cette proposition et de pouvoir tout mettre en œuvre pour la réaliser.

C’est toujours avec la même fougue que j’apprécie trouver des innovations dans l’intérêt de la collectivité.

Bilan de la législature 2006-2011 à Bassins

La fin de législature approchant et la période électorale vivant son paroxysme, permettez-moi de vous présenter le bilan de la législature 2006-2011. En 2006, des objectifs, que vous retrouverez ci-dessous, ont constitué la base du travail de la Municipalité de Bassins. Malgré les quelques commentaires. peu élogieux parfois, à notre égard, il faut remercier mes collègues municipaux et les conseillers communaux.

Autre vison de la 3ème voie CFF

A la lecture des programmes des partis, il est intéressant de constater que tous parlent de transports et de la création de la 3ème voie CFF entre Lausanne et Genève. Il est pertinent de se poser la question de savoir comment de gauche à droite, ce sujet n’a pas été une simple formalité lors des discussions de la consultation des CFF. Il faut que le peuple se rende compte qu’au moment des consultations (époque ô combien importante), les députés régionaux ne sont pas montés dans le train. Ce phénomène est classique car il en a été de même pour d’autres sujets comme le découpage territorial.

RER Vaudois

En ce début septembre, après un échange de courrier très soutenu au sujet de la 3ème voie CFF, un député, ami d’enfance, m’a fait part de l’agacement de certains édiles régionaux par rapport à mes coups de plume acerbes. Il me fit part qu’ils avaient l’impression que je dénigrais leur travail. En quelques termes un peu plus relevé, il exprima clairement leur ras-le-bol.

Réponse toujours à Monsieur le député Favez sur Vaud-Libre

Toujours au sujet d’une réponse à un courrier des lecteurs du La Côte au sujet de Vaud-libre du 9 juin 2006. Les propos de Monsieur Favez concernant Vaud-Libre me font plaisir. Il mentionne qu’il a enfin compris le sens de ma démarche mais malheureusement il se trompe.