Café-Croissant du district de Nyon

café croissant A5

Chères et chers membres, sympathisant.e.s et curieux.euses du district de Nyon,

Tous les premiers mardis du mois, Didier Lohri et Olivier Mayor, nos députés du district de Nyon au Grand Conseil vaudois, vous invitent à partager un café croissant parlementaire. Où, Quand, Qui, Quoi ? Le petit flyer ci-dessous vous dit tout ou presque.

L’idée: en une heure, posez vos questions, donnez votre avis et discutez avec les 2 députés sur des points de l’OJ de la séance du Grand Conseil (qui seront débattus le jour même au parlement vaudois).

Pour vivre ce petit moment « d’actualité brûlante » tout en permettant à chacun-e de s’exprimer dans le temps imparti, 10 points max. (= 6’ par thème) seront choisis par les membres présents en début de séance. Les points de l’OJ qui vous intéressent peuvent être trouvés sur le site de l’Etat de Vaud https://www.vd.ch/toutes-les-autorites/grand-conseil/seances-du-grand-conseil/  le site étant actualisé chaque semaine dès le vendredi matin précédant la prochaine séance. Donc, le vendredi 2 octobre pour la première édition de ce café croissant parlementaire de

mardi 6 octobre à 7h30 à la Roulotte (gare de Nyon).

Intéressé-e ? Merci d’envoyer un sms à Olivier Mayor 078 728 73 72 qui vous ajoutera à un groupe WhatsApp facilitant l’organisation. Vous pourrez y communiquer aussi les points qui vous intéressent.

Bien cordialement,

Didier et Olivier

Variante simplificatrice à la proposition « Facture sociale » 9.3.2020

Suite à vos nombreuses questions, au sujet de mes valeurs, permettez-moi de préciser que la proposition est basée sur une action POLITIQUE lancée au Grand Conseil au moment de l’élaboration du budget 2020 de l’Etat et suite aux différentes motions 2018 et 2019.

Vos questions sont toutes pertinentes.

Il est donc nécessaire de simplifier encore plus le principe que tout le monde connait et de ne pas le compliquer avec une lutte de chiffres, de nombres, qui ne modifient pas FONDAMENTALEMENT le principe recherché.

Le lien suivant :

Facture sociale avec 15.4 points d’impôts sans ajustement de la valeur du point d’impôt cantonal et avec prélèvement des recettes conjoncturelles

vous montre les effets de la reprise de la facture sociale avec 15.4 points d’impôts (en occultant la différence valeur communal – cantonale) et en ajustant les recettes conjoncturelles pour équilibrer l’opération d’un point de vue cantonal. Je répète que ma réflexion avait comme origine ma fonction au Grand Conseil pour tous les Vaudois.

Le but de ma démarche consiste à démontrer qu’il existe une piste consistant à séparer la facture sociale de la notion de péréquation telle qu’elle est actuellement. Nous sommes plus dans un débat politique que mathématique.

Les questions du taux d’imposition des successions sont connues. Comme je l’ai dit dans un autre document, Nous pouvons lavoir un taux référence comme pour l’impôt foncier. C’est pour ces raisons que j’avais fait des variantes à 16.04, 15.4 et autres.

Bassins, le 9.3.2020